­

Fascinante collection Henri-Dorion

Parmi les collections conservées par le Musée de la civilisation, certaines permettent de saisir de façon remarquable l’ingéniosité et la créativité humaine. C’est le cas de la collection Henri-Dorion, qui comprend près de deux cents instruments de musique provenant du monde entier.

 

Lamellophone sanza d'Afrique

Lamellophone sanza d’Afrique

Flûte ichtyomorphe de Croatie

Flûte ichtyomorphe de Croatie

C’est au fil de ses voyages dans plus d’une trentaine de pays et à travers quelques dons d’amis connaissant sa passion que Monsieur Henri Dorion a constitué sa collection. Pianiste et géographe, il a été professeur à l’Université Laval, président de la Commission de toponymie du Québec et du Groupe d’experts des Nations Unies pour les noms géographique, sous-ministre adjoint aux relations internationales et enfin directeur de la recherche et des relations internationales au Musée de la civilisation.

 

 

Guimbarde komuz du Kazakhstan et son étui

Guimbarde komuz du Kazakhstan

Étui de guimbarde

Étui de guimbarde

Alors que ses responsabilités l’ont amené à voyager, ses intérêts de recherche l’ont rendu particulièrement sensible aux relations qu’entretiennent les groupes humains et leur environnement. Pour lui, les instruments de musique témoignent de ce lien, en plus d’illustrer les savoir-faire traditionnels et d’être des éléments-clés de l’expression de l’âme humaine.

[…]

By |8 mars 2010|Archives et collections|Commentaires fermés sur Fascinante collection Henri-Dorion

La « caverne d’Ali Baba »

La collection nationale qui est sous notre responsabilité compte plus de 230 000 objets, c’est énorme! Comme le Musée a été construit en plein cœur du quartier historique de Québec, le site est trop petit pour contenir à la fois les salles d’expositions, les aires d’accueil et une telle collection. C’est donc à la Réserve muséale de la Capitale nationale, située à une quinzaine de minutes du centre-ville, que l’on conserve tous les objets qui ne sont pas exposés. Ce lieu est une véritable caverne d’Ali Baba, sans le désordre bien sûr! Là-bas, tout est mis en œuvre pour que les objets soient conservés dans de bonnes conditions. L’objectif? Qu’ils puissent encore témoigner aux générations futures, dans plusieurs centaines d’années, de l’histoire et de la culture matérielle du Québec du passé.

Le dépôt des petits artefacts de matériaux composites, qui contient plus de 60 000 objets.

C’est le lieu rêvé des amoureux des objets anciens de tout acabit : on y retrouve de vieux jouets, des vêtements de toutes les modes, des instruments scientifiques ou de musique, des meubles ou encore une foule d’autres objets du quotidien datant pour certains du début de la colonisation française en Amérique. À la Réserve, tous ces objets sont regroupés selon les matériaux qui les composent : par exemple, tous les objets faits de bois sont ensemble, tout comme les peintures ou encore les animaux naturalisés.

Les textiles plats sont conservés sur rouleaux, afin d'éviter les mauvais plis.

La raison principale de ce classement est qu’on peut ainsi mieux protéger les collections de la dégradation puisque chaque salle a un climat particulier. Par exemple, le […]

By |9 février 2010|Archives et collections, Général|Commentaires fermés sur La « caverne d’Ali Baba »