­

La culture numérique à portée de tous

Les guides-médiateurs dans le nouveau MLab Les guides-médiateurs dans le nouveau MLab

Résolument intéressé aux nouvelles technologies depuis sa fondation, le Musée de la civilisation fait un pas de plus vers la culture numérique à l’occasion de son 30e anniversaire. Derrière ses grands murs de pierre bien concrets, il s’anime ces jours-ci d’un esprit en apparence moins tangible… mais certainement pas moins réel!

Une exposition alliant collections, technologies et émotions, des conférences d’envergure mondiale, et l’inauguration d’un laboratoire de création et d’innovation numériques témoignent avec audace de la volonté du Musée de s’affirmer comme intervenant incontournable de la communauté en matière de création et d’expérimentation numérique.

« Le numérique, ce ne sont pas que des outils, des logiciels ou des machines », rappelle Ana-Laura Baz, coordonnatrice de l’engagement numérique du Musée. « C’est aussi une manière de penser, d’agir en société ou au travail. C’est ce qu’on appelle la culture numérique. »

Numérisation et impression 3D d'objets de collection Numérisation et impression 3D d’objets de collection

C’est dans l’objectif de faciliter l’appropriation des technologies et de la culture numériques que le Musée inaugure, ce 4 avril, le MLab Creaform. Mettant à disposition les plus récents outils technologiques, comme les fablabs et medialabs qui l’ont inspiré, ce laboratoire est avant tout un milieu d’expérimentation, qui mettra en relation le grand public, les gens du Musée, et des acteurs des milieux de l’éducation, entrepreneurial, artistique, culturel et académique. Toujours centré sur l’humain, son apprentissage et le renouvellement de ses pratiques, le MLab Creaform proposera des contextes pour se développer personnellement et collectivement, tout en découvrant notamment la programmation, la robotique, la modélisation et l’impression 3D.

Cette expérience pour […]

By |28 mars 2018|Général, Numérique|1 Comment

Les conservateurs s’exposent

entete_reserve

Pour quelles raisons est-ce qu’on collectionne toutes sortes d’objets? À quoi cela sert-il? Comment est-ce représentatif de la société? Qui choisit ce qu’on garde? C’est pour répondre à toutes ces questions que les conservateurs du Musée proposent des visites commentées exceptionnelles de la toute nouvelle exposition Sortir de sa réserve: 400 objets d’émotion.

Mettant en vedette le lien émotif qui unit toute notre société à l’immense diversité des collections du Musée de la civilisation, et aux quelque 650 000 objets, documents, archives et spécimens de sciences naturelles qu’elles contiennent, l’exposition est l’occasion de mieux comprendre le rôle du Musée dans la conservation du patrimoine québécois.

Et quoi de mieux, pour expliquer cette mission-là, que de demander aux personnes qui l’accomplissent au quotidien? « C’est une occasion rarissime de parcourir une exposition avec ceux qui conseillent, qui entretiennent, et qui étudient les objets pour mieux les connaître et mieux connaître notre société », précise Martin Le Blanc, chargé de projet de ces visites exceptionnelles, qui auront lieu mensuellement à compter du 21 mars prochain.

Il s’imposait d’ailleurs spontanément à l’esprit d’entamer cette série avec le conservateur Vincent Giguère, coresponsable, entre autres, des collections de patrimoine religieux, et toujours impliqué de près lorsqu’il est question de l’histoire du Séminaire de Québec, l’une des premières institutions de notre société.

Également responsable de plusieurs autres secteurs de collectionnement, Vincent proposera une visite de l’exposition qui mettra l’accent sur la culture visuelle, les beaux-arts et l’art religieux.

Les visites auront lieu les 21 et 24 mars prochains, à 14 h et 15 h 30. Il est nécessaire de réserver une place (gratuit avec droits d’entrée au Musée) par téléphone au (418) 643-2158.

Consulter la fiche de l’activité.

By |13 mars 2018|Général|Commentaires fermés sur Les conservateurs s’exposent

L’art de plaire enfin expliqué !

À l’approche des Fêtes, on s’efforce tous de trouver les meilleures idées cadeaux pour tout un chacun, avec un succès variable… Comment s’assurer de faire plaisir à ses proches, et sans se ruiner ? […]

By |6 décembre 2017|Général|Commentaires fermés sur L’art de plaire enfin expliqué !

Archives et recherche aux Musées de la civilisation : des inquiétudes du milieu

Livres rares et anciens des collections et archives des Musées de la civilisation.

Plusieurs personnes ont exprimé dans les derniers temps des inquiétudes en regard de la salle de consultation des archives et du service de la recherche des Musées de la civilisation. Voici quelques éléments de réponse précisant le contexte des décisions du 31 mars 2016.

Salle de consultation

Nous sommes sensibles à vos inquiétudes quant à notre décision de fermer temporairement la salle de consultation des archives à partir du 23 juin.

Cette décision découle d’une situation budgétaire complexe qui perdure depuis quelques années, causée notamment par des baisses successives de subventions et l’augmentation de certains coûts.

Cette situation nous amène à recentrer nos activités sur la mission fondamentale des Musées de la civilisation, en particulier :

  • consolider le mandat historique de notre programmation muséale;
  • poursuivre le Chantier de conservation préventive des archives, dont les documents classés au registre Mémoire du monde de l’UNESCO;
  • poursuivre le Chantier de numérisation des collections et des archives;
  • augmenter la mise en valeur des collections en exposition et sur le Web avec la diffusion en ligne.

Pour en savoir plus sur ces vastes chantiers, consultez les textes, photos et capsules vidéos sur notre site Web : https://www.mcq.org/fr/collections/grands-chantiers

Ainsi, sur les 347 000 pièces composant les différentes collections d’archives des Musées de la civilisation, quelque 190 000 pièces ont subi un traitement particulier dans le cadre du Chantier de conservation préventive des archives.

De plus, 5 200 objets, 21 000 documents, ainsi que 275 manuscrits et livres rares ont été numérisés dans le cadre du Chantier de numérisation des collections et des archives, grâce au Plan culturel numérique du Québec du ministère de la Culture et […]

À la table des foodies avec le Brunch nordique

brunch-causerie

Le Brunch causerie : à la table des foodies promet de faire voyager les palais les plus gourmets dans des contrées souvent inexplorées : les saveurs boréales. C’est le chef du 47e Parallèle, Joseph Sarrazin, qui a réalisé le menu d’inspiration nordique. Afin d’obtenir un repas des plus uniques, il a collaboré avec trois blogueurs-foodies qui lui ont proposé des combinaisons de produits des plus alléchantes provenant de la Forêt Montmorency de l’Université Laval.

Joseph Sarrazin, chef du 47e parallèle Joseph Sarrazin, chef du 47e parallèle

Chaque foodie est responsable d’un service. Allison Van Rassel, du blogue culinaire Ça Goûte Bon débute avec une entrée mettant sous les projecteurs les chanterelles et le bouleau. Françis Laplante, du blogue Tranche de pain, prend le relais et offre aux gourmets un plat principal ayant pour ingrédient boréal le sapin. Caroline Décoste, de Je Suis Snob, clôt le spectacle de saveurs avec un dessert mettant en vedette le thé du Labrador.

Les foodies blogueurs Alison Van Rassel, Francis Laplante et Caroline Decoste Les foodies blogueurs Alison Van Rassel, Francis Laplante et Caroline Decoste

Pour captiver les passionnés, le brunch se transforme en une activité expérientielle et pédagogique. Grâce à Hugues Sansregret, directeur des opérations à la forêt Montmorency, les participants gouteront à des […]

By |14 mars 2016|Décoder le monde, Général, Médiation culturelle, Médiation éducative et culturelle|Commentaires fermés sur À la table des foodies avec le Brunch nordique

Recueil de gestes pour nourrir : la captation anthropologique chez les gens

À la suite des rencontres du temps des fêtes 2013 au Musée de la civilisation et par le biais de différentes connaissances antérieures, je me déplace dans le quotidien des gens pour enregistrer leurs actions. Par la photographie et surtout l’enregistrement vidéo et audio, il y a une première phase d’analyse et de prise de données simultanée. Voici les participants à ce jour :

[…]

Recueil de gestes pour nourrir

Catherine Bélanger

Catherine Bélanger

Le projet Recueil de gestes pour nourrir consiste à me pencher davantage sur les gestes précieux du don et de la rencontre, pratiqués quotidiennement, afin de les conserver en mémoire. Par mes recherches et créations multidisciplinaires, je m’engage dans la captation, la conservation et la transmutation d’un patrimoine immatériel, en quête de reconnaissance. Je souhaite indexer ces actions avant qu’elles ne disparaissent et cristalliser l’importance des manières de faire des gens ordinaires qui passent inaperçus au sein de notre société, mais qui en sont les fondements.

Dans le cadre de ce projet, je souhaite utiliser le patrimoine alimentaire qui offre un grand potentiel de mémoire collective et témoigne de notre identité. Il doit être non seulement conservé, mais aussi mis en lumière. Mon intérêt et ma responsabilité visent ainsi à souligner des traditions et des rituels quotidiens, passés et présents, pour en révéler la valeur.

C’est donc par le biais d’une collaboration avec le Musée de la civilisation de Québec qui présente l’exposition virtuelle participative de notre patrimoine alimentaire Manger ensemble!, que se concrétisera le projet.

[…]

Daniel Castonguay : un design menant vers les cieux. Exposition Les maîtres de l’Olympe.

Photographe Jessy Bernier - Perspective

Photographe Jessy Bernier – Perspective

L’exposition Les maîtres de l’Olympe prendra place dans nos espaces dès le 23 avril prochain et vous proposera une fascinante incursion dans un monde souvent méconnu, celui de la mythologie grecque et romaine.

Véritable plongeon dans le temps et dans l’espace, vous vous retrouverez à l’époque de la Grèce antique où poètes et philosophes vous accompagneront dans l’univers des dieux et des déesses.

Pour créer cette exposition, il a d’abord fallu élaborer des plans, des concepts et des idées autour du thème et de ce que nous souhaitions vous faire vivre en tant que spectateurs. Nous avons fait appel à des designers pour mettre en scène tous les éléments présentés, soit sculptures, toiles, objets, artefacts et également créer des ambiances et des effets visuels singuliers et immersifs. Le but : vous donner l’occasion de vous sentir véritablement au cœur de ce passé grandiose qui a laissé des traces marquantes.

Daniel Castonguay et Caroline Lajoie sont les designers qui ont travaillé sur cette exposition.

Nous avons pu rencontrer Daniel Castonguay, qui nous explique comment l’exposition Les maîtres de l’Olympe a été conçue et ce qui est proposé au visiteur.

[…]

Inspirée par les archives !

Mélange de mathématiques (1803-1804) par Jérôme Demers. Musée de la civilisation, bibliothèque de livres rares et anciens du Séminaire de Québec. Photo : Carolyne Bolduc.

Le Musée de la civilisation a notamment pour mission de faire connaître l’histoire du Québec et les différents aspects de notre culture matérielle et sociale. Il assure la conservation et la mise en valeur de plusieurs centaines de milliers d’objets : livres anciens, objets autochtones, meubles d’époque, vêtements, cartes, œuvres d’art, etc. Les collections sous sa responsabilité regorgent de trésors !

Comme je souhaitais qu’il y ait une cohésion entre la mission du lieu qui accueille Géométrie des espaces et la poésie du projet, une recherche parmi ces témoignages du passé s’imposait !

[…]

Les toits vus par leur architecte !

Photo : Gracieuseté de Moche Safdie

Curieuse de connaître la vision qu’avait Moshe Safdie (Habitat 67) lorsqu’il a conçu les toits du Musée il y a 25 ans, je lui ai posé quelques questions auxquelles il s’est empressé de répondre. De quoi nourrir mes réflexions quant à ce magnifique espace public et alimenter mon processus de création de Géométrie des espaces présenté sur les toits cet automne. Voici donc ses réponses !

[…]