­

Collaboration active des Premières Nations et des Inuit

Assemblée

Une assemblée décisive s’est tenue à Québec pour lancer les travaux de réalisation de la prochaine exposition permanente du Musée portant sur les Premières Nations et les Inuit.

Cette assemblée consultative, nommée mamo-ensemble et coprésidée par Michèle Audette, présidente de Femmes Autochtones du Québec, et Isabelle Picard, directrice de Paroles Rouges, a réuni récemment à Québec des représentants de chacune des Premières Nations et des Inuit du Québec, ainsi que des représentants d’organisations autochtones. La tenue de cette assemblée a été rendue possible par la contribution financière du réseau DIALOG, le réseau de recherche et de connaissances relatives aux peuples autochtones et de l’ARUC ODENA – Les autochtones et la ville : identité, mobilité, qualité de vie et gouvernance.

Le Musée de la civilisation inaugurera la nouvelle exposition en juin 2012. Elle remplacera Nous, les Premières Nations, l’exposition permanente actuelle. Fidèle à sa politique de partenariat développée depuis son ouverture, mais soucieux de pousser plus loin la démarche de consultation, le Musée souhaite développer les contenus de la future exposition en étroite collaboration avec les Premières Nations et les Inuit et veut favoriser l’apport des différents groupes à la conception du projet.

Invités par le directeur général du Musée de la civilisation, monsieur Michel Côté, les participants ont exprimé leurs attentes face à l’exposition. Ils ont généreusement fait part de leurs suggestions pour que le processus soit mené rondement et ont proposé des thèmes des plus prometteurs. La vitalité et la richesse des cultures autochtones, telles qu’elles se manifestent à l’intérieur même des communautés et dans les milieux urbains, l’importance des traditions, le dialogue entre […]

Sylvie Vincent, les innus et la tradition orale

Cet article s’inscrit dans la série qui présente le comité scientifique pour le renouvellement de l’exposition permanente pour présenter les Premières Nations et les Inuit du Québec. Il y a quelques semaines, nous vous avions présenté Frédéric Laugrand.

_______________________________________________________________

Sylvie Vincent

Co-fondatrice de la revue Recherches amérindiennes au Québec, Sylvie Vincent est anthropologue et chercheure autonome. Elle a réalisé de nombreuses recherches portant, entre autres, sur l’analyse de l’image des Autochtones dans la société québécoise, sur l’histoire des Premières Nations du Québec et sur l’évaluation des impacts culturels et sociaux des grands projets nordiques.

 

Depuis le début des années 2000, elle dirige un projet de recherche sur la fréquentation et l’occupation de leurs territoires par les familles innues de Uashat – Mani-utenam et de Matimekush – Lac-John. Elle a également mené des enquêtes sur ce thème pour les Innus de l’Est du Québec. Elle s’intéresse depuis longtemps aux traditions orales algonquiennes, particulièrement à la tradition orale innue dont elle a recueilli beaucoup d’éléments. Cet intérêt pour les récits innus lui a permis de mieux comprendre le point de vue des Aînés sur l’histoire et notamment sur les premiers contacts avec les Européens.

 

SAVIEZ-VOUS QUE…

     

  • – À travers le site Innu Aitun, les Innus valorisent leur tradition orale.
  •  

  • Joséphine Bacon, réalisatrice, conteuse, artiste et porteuse de la tradition orale innue est aussi une poétesse reconnue.
  •  

  • – Par ses dossiers thématiques et ses numéros spéciaux, la revue Recherches amérindiennes au Québec participe depuis bientôt 40 ans à une meilleure compréhension des sociétés autochtones […]

Parcours d’un objet à la Réserve muséale de la Capitale nationale

Quelques-uns de mes collègues ont pris le soin et le temps de parler brièvement ou en détail de la Réserve muséale de la Capitale nationale dans des articles précédents de ce blogue. Pour ma part, y travaillant au quotidien, je vous présente ici quelques autres aspects tout aussi intéressants. La Réserve est composée principalement de 11 voûtes spécifiquement adaptées à la conservation des objets de collection. Sur ces 11 voûtes, 2 sont à l’usage du Musée national des beaux-arts du Québec et les 9 autres pour les collections du Musée de la civilisation.

Sachant que plus de 225 000 objets de toute nature sont conservés à la Réserve, une question peut très bien se poser d’emblée : d’où proviennent ces objets?

La collection de peintures conservée à la RMCN renferme des trésors d’histoire et de beauté.

La collection de peintures conservée à la RMCN renferme des trésors d’histoire et de beauté.

[…]

Par |13 octobre 2010|Archives et collections|1 Commentaires

Frédéric Laugrand et les savoirs inuits

Cet article s’inscrit dans la série qui présente le comité scientifique pour le renouvellement de l’exposition permanente pour présenter les Premières Nations et les Inuit du Québec. La semaine dernière, nous vous avions présenté Jacques Kurtness.

_______________________________________________________________

Jacques Laugrand

Professeur titulaire au Département d’anthropologie de l’Université Laval, Frédéric Laugrand affiche une grande sensibilité face aux savoirs locaux inuits. Sa connaissance du Nord sera mise à contribution pour le bénéfice du comité scientifique de la future exposition.

Frédéric Laugrand effectue des recherches dans plusieurs régions de l’Arctique en s’intéressant surtout à la réception du christianisme par les Inuit du Nunavut. Depuis 1997, il travaille avec des jeunes et des aînés dans le cadre d’activités de formation offertes par le Nunavut Arctic College et la Pulaarvik Kablu Association. Avec la collaboration de Jarich G. Oosten, professeur à l’Université de Leiden (Pays-Bas), il a organisé, au cours des dix dernières années, plusieurs ateliers dans des camps de chasse sur la transmission des expériences et des savoirs.

Les recherches actuelles de Frédéric Laugrand s’inscrivent dans les champs de l’anthropologie des religions, de l’anthropologie symbolique et de l’ethnohistoire. Ses projets de recherche impliquent plusieurs groupes autochtones. Ses travaux questionnent la fabrique du religieux, la transmission intergénérationnelle des pratiques et des savoirs et la mise en valeur des traditions et des histoires locales dans le cadre de stratégies de résistance. Il s’intéresse également aux questions touchant les pensionnats autochtones et l’éducation. Frédéric Laugrand démontre par ailleurs un vif intérêt pour l’anthropologie visuelle – il réalise actuellement plusieurs petits films sur le chamanisme inuit.

Sa passion pour l’art et […]

Augustines : soigner le corps, réconforter l’âme

Entrer en communauté, choisir la vie cloitrée d’un monastère pour s’occuper des malades et des plus démunis, voilà qui définit brièvement le charisme des Augustines de la Miséricorde de Jésus. L’exposition Moi Augustine…femme d’action et de prière présentée au Musée de l’Amérique française jusqu’au 20 mars 2010 convie à la découverte de ces femmes visionnaires qui ont contribué à mettre en place les bases du système de santé québécois. Si répondre à cet appel est pour certaines, clair et sans ambiguïté, pour d’autres, il peut être parfois difficile à comprendre…

L’échange épistolaire qui suit est fictif. Il s’inspire très largement des liens et des conversations que nous avons eus avec les religieuses du monastère que nous avons côtoyées pendant près de dix huit mois.
__________________

 

Alice, ma sœur, mon âme,

Je t’écris aujourd’hui pour te dire ma peine et ma détresse. Maintes fois j’ai tenté de t’ouvrir mon cœur mais les mots restent coincés, me serrent tant la gorge, m’étranglent, forcent mes larmes. Depuis toujours tu es mon unique confidente, la gardienne de tous mes secrets et je sais mieux que quiconque déceler ta détresse. Mais voilà que quelque chose à changer. Tu as pris une décision sans prendre l’avis de personne. Pour la première fois de notre vie, tu m’as tenue à l’écart de ta réflexion. Ce n’est pas tant ce qui me chagrine, mais le choix que tu as fait qui me bouleverse profondément.
[…]

Quand Riff fait vibrer le web

RIFF, quand l’Afrique fait vibrer les Amériques est désormais ouverte depuis deux semaines, l’occasion de revenir sur les différentes opérations menées autour de son lancement, pour lequel nous avons essayé de proposer de nouvelles manières de présenter le contenu de son exposition.

Entre le 20 et le 31 Mai, nous vous avons proposé de jouer avec nous et de découvrir progressivement les différents objets mythiques présentés dans l’exposition et de remporter ainsi des places pour les matchs des Capitales. Ce quizz musical, basé sur la révélation d’indices en lien avec la carrière des artistes dont les instruments ou les costumes de scène sont exposés, a remporté un vif succès sur notre page Facebook.

Capture-10

Le 1er Juin, jour de l’inauguration de l’exposition et grande première pendant la visite de presse : une jeune blogueuse québécoise, Catherine Genest (@cathge sur Twitter) a accepté notre invitation et assiste à la visite de presse. Elle vous raconte ses premières impressions et fait ainsi rentrer le Musée dans son très select Culture Club.

Tweets et retweets en direct de la conférence de presse
Tweets et retweets en direct de la conférence de presse

Manif d’art 5 : l’art contemporain s’invite au Musée

Manif d’art, la biennale d’art contemporain de Québec, débute ce samedi 1er mai. Pour cette cinquième édition qui s’articule autour de la thématique de la catastrophe, le Musée accueille l’artiste Sarah Emerson, originaire d’Atlanta, et son univers à la fois onirique et inquiétant.

Sarah Emerson nous explique le propos de son œuvre, Starlight Shadows, et la manière dont ce travail trouve sa place au sein du Musée. (en anglais)

Rendez-vous lors du vernissage progressif de la Manif d’art, samedi 1er mai, pour un passage par le Musée à 13h.

L’installation Starlight Shadows est exposée jusqu’au 13 juin dans le salon des visiteurs du Musée. À contempler de l’intérieur dans la journée et à admirer de l’extérieur la nuit.

Par |30 avril 2010|Médiation culturelle|0 Commentaires

Causons iPods

Aujourd’hui est un grand jour, nous lançons l’application iPhone/iPod touch liée à l’exposition sur la pensée humaine : MCQ-Copyright humain!

Accueil de l'application MCQ-Copyright humain

Accueil de l'application MCQ-Copyright humain

L’exposition Copyright humain raconte l’histoire du développement de la pensée humaine : le préhumain, l’humain et le posthumain. Alors que la pensée humaine se prolonge et se multiplie de plus en plus avec les développements technologiques, le Musée a fait le choix d’explorer les capacités du iPod touch et les possibilités de médiation qu’il offre. C’est le service de l’éducation qui a reçu ce mandat et j’en étais la chargée de projet. Évidemment, la réalisation de l’ensemble du projet est le fruit de l’étroite collaboration de plusieurs personnes au Musée et à l’extérieur (une vingtaine de personnes!). J’en profite pour les remercier! Ça a été formidable de travailler ensemble à explorer de nouvelles frontières!

[…]