­

About Katherine Tremblay

This author has not yet filled in any details.
So far Katherine Tremblay has created 2 blog entries.

Des passagers bien particuliers!

Les passagers en partance pour Rome sont priés de se présenter à la porte 52. Cette phrase accompagne souvent le début de l’aventure pour la personne qui s’apprête à partir explorer une nouvelle destination. Ses bagages ont été auparavant fouillés, enregistrés et placés dans un conteneur. Mais qu’en est-il des objets de musée qui voyagent? Comment sont traités ces passagers bien spéciaux?

Depuis l’ouverture du Musée de la civilisation, de grandes expositions internationales ont été présentées. Le MCQ emprunte plusieurs centaines d’objets par année pour ses expositions. Les déplacements de pièces, la plupart du temps fragiles et précieuses, exigent une grande planification et de multiples précautions. Selon les exigences des prêteurs mais aussi selon la complexité de l’intervention, il arrive souvent que des conservateurs accompagnent ces voyageurs bien particuliers. Loin du voyage touristique, ce genre de déplacement demande une préparation spéciale. Muni d’un ordre de mission provenant de la direction de son institution, le convoyeur ou courrier sera le gardien des objets tout au long du parcours.

Chargement de camion sur la Place Rouge à Moscou.

 

 

Voici quelques cas vécus par les conservateurs du Musée de la civilisation. Pour l’exposition sur la Russie : Dieu, le Tsar et la Révolution, une conservatrice de notre institution a fait un curieux périple. Le transport des caisses ne pouvant se faire directement à partir de Moscou, le seul itinéraire possible était un déplacement en camion de Moscou à la frontière russe puis un voyage en traversier jusqu’en Finlande et, finalement, un nouveau […]

By |3 mars 2011|Archives et collections|1 Comment

Conservateur d’exposition : une aventure passionnante.

Une conservatrice durant le montage d'une exposition.

Une conservatrice durant le montage de l'exposition Copyright humain. Photo : Amélie Breton, Perspective.

Un visiteur qui entre dans un musée et voit un magnifique objet placé bien sagement dans une vitrine ne se doute pas du chemin parcouru pour arriver à sa contemplation. Le conservateur joue un rôle important dans le parcours des objets. Dans un musée traditionnel, ce professionnel a généralement une formation spécialisée en histoire de l’art et s’occupe d’un secteur de collection. Au Musée de la civilisation, l’équipe de conservateurs vient de différents horizons : histoire, archéologie, bio-écologie, ethnologie, anthropologie et histoire de l’art. En effet, l’approche thématique au Musée de la civilisation a engendré une nouvelle génération de conservateurs qui a dû rapidement se transformer en généralistes capables de s’adapter selon des projets d’exposition quelques fois éloignés de leur champ d’expertise.

Le conservateur d’exposition doit travailler étroitement avec toute une équipe afin de sélectionner les pièces qui traduiront le mieux le scénario de l’exposition. Rapidement, le conservateur doit « tout » savoir sur ces pièces dont il deviendra le gardien. La connaissance ne se limite pas à leur documentation, il faudra aussi connaître les normes de présentation et de conservation, planifier les transports, gérer des listes détaillées, discuter du support d’objet, rédiger les vignettes et faire les constats d’état à l’arrivée comme au départ des pièces.

[…]