­

Provenance des oeuvres du Musée des antiquités de Berlin (Antikensammlung Museum, Staatliche Museen zu Berlin)

À la suite de l'inauguration de l'exposition Les maîtres de l'Olympe. Trésors des collections gréco-romaines de Berlin la semaine dernière, quelques visiteurs nous ont questionnés sur la provenance des oeuvres du Musée des antiquités de Berlin (Antikensammlung Museum, Staatliche Museen zu Berlin). Ces questionnements se référaient plus particulièrement à la Seconde Guerre mondiale. C’est effectivement une question très sensible et vous avez raison de la soulever. Cependant, les œuvres présentées dans l’exposition sont tirées de collections qui trouvent leur origine au 17e siècle dans le cabinet de curiosités du Palais des Princes de Brandebourg (futurs rois de Prusse), au centre de Berlin. À une série d’acquisitions majeures en Italie, de façon particulière sous le règne de Frédéric le Grand (1712-1786), s’ajoutent les fruits d’ambitieuses fouilles archéologiques menées tout au long du 19e siècle ainsi qu’au début du 20e siècle en Grèce et en Asie Mineure (Turquie actuelle). À cette époque, aucune loi ne légiférait sur les objets trouvés et ceux-ci devenaient la propriété des pays qui finançaient les chantiers de fouilles. À la prise de Berlin par Napoléon en 1806, ces collections ont pris le chemin de Paris avant de revenir à Berlin, où le premier musée public a ouvert ses portes dès 1930. La Seconde Guerre mondiale a entraîné la destruction des musées berlinois et la dispersion des collections un peu partout, à l’Ouest comme à l’Est. De nombreuses œuvres ne reviendront d’URSS qu’en 1958. Comme tous les musées à travers le monde, le Musée de la civilisation à Québec se fait un devoir de connaître le parcours des objets qu’il présente. Les objets faisant partie de l’exposition Les maîtres de l’Olympe possèdent tous un historique d’acquisition documenté et officiel.   Agnès Dufour, relations de presse

By |29 avril 2014|Expositions, Les maîtres de l'Olympe|Commentaires fermés sur Provenance des oeuvres du Musée des antiquités de Berlin (Antikensammlung Museum, Staatliche Museen zu Berlin)

L’exposition Les maîtres de l’Olympe. Trésors des collections gréco-romaines de Berlin.

Photographe Jessy Bernier – Perspective Dans une volonté de toujours mettre le visiteur au centre de son univers, nous avons procédé à plusieurs sondages afin de savoir quelles thématiques d’exposition pourraient intéresser le public. Les visiteurs se sont prêtés au jeu et, parmi les réponses les plus fréquentes, on retrouvait la Grèce antique. C’est ainsi que l’exposition Les maîtres de l’Olympe. Trésors des collections gréco-romaines de Berlin s’est doucement mise en branle afin de vous être présentée dans les murs du musée. Thérèse Beaudoin, chargée de projet d’exposition, nous explique l’expérience proposée : […]

Daniel Castonguay : un design menant vers les cieux. Exposition Les maîtres de l’Olympe.

Photographe Jessy Bernier – Perspective L’exposition Les maîtres de l’Olympe prendra place dans nos espaces dès le 23 avril prochain et vous proposera une fascinante incursion dans un monde souvent méconnu, celui de la mythologie grecque et romaine. Véritable plongeon dans le temps et dans l’espace, vous vous retrouverez à l’époque de la Grèce antique où poètes et philosophes vous accompagneront dans l’univers des dieux et des déesses. Pour créer cette exposition, il a d’abord fallu élaborer des plans, des concepts et des idées autour du thème et de ce que nous souhaitions vous faire vivre en tant que spectateurs. Nous avons fait appel à des designers pour mettre en scène tous les éléments présentés, soit sculptures, toiles, objets, artefacts et également créer des ambiances et des effets visuels singuliers et immersifs. Le but : vous donner l’occasion de vous sentir véritablement au cœur de ce passé grandiose qui a laissé des traces marquantes. Daniel Castonguay et Caroline Lajoie sont les designers qui ont travaillé sur cette exposition.

Nous avons pu rencontrer Daniel Castonguay, qui nous explique comment l’exposition Les maîtres de l’Olympe a été conçue et ce qui est proposé au visiteur. […]