­

À propos de Ana-Laura Baz

Directrice de l'engagement numérique

Recueil de gestes pour nourrir

Catherine Bélanger

Catherine Bélanger

Le projet Recueil de gestes pour nourrir consiste à me pencher davantage sur les gestes précieux du don et de la rencontre, pratiqués quotidiennement, afin de les conserver en mémoire. Par mes recherches et créations multidisciplinaires, je m’engage dans la captation, la conservation et la transmutation d’un patrimoine immatériel, en quête de reconnaissance. Je souhaite indexer ces actions avant qu’elles ne disparaissent et cristalliser l’importance des manières de faire des gens ordinaires qui passent inaperçus au sein de notre société, mais qui en sont les fondements.

Dans le cadre de ce projet, je souhaite utiliser le patrimoine alimentaire qui offre un grand potentiel de mémoire collective et témoigne de notre identité. Il doit être non seulement conservé, mais aussi mis en lumière. Mon intérêt et ma responsabilité visent ainsi à souligner des traditions et des rituels quotidiens, passés et présents, pour en révéler la valeur.

C’est donc par le biais d’une collaboration avec le Musée de la civilisation de Québec qui présente l’exposition virtuelle participative de notre patrimoine alimentaire Manger ensemble!, que se concrétisera le projet.

[…]

La démonstration scientifique au Musée… façon 1890!

Tout droit revenu du passé, Mgr Laflamme personnifié par le guide-animateur Marc Simard Natarén, présente lors des ateliers quelques-un des objets de la collection scientifique du Muée, en compagnie du conseiller scientifique Joël Leblanc.

Cette collection et les démonstrations témoignent alors de notre patrimoine scientifique.

PhotoVideoDemoScientifique

Découvrez Mgr Laflamme dans cette capsule vidéo. De plus, Sylvie Toupin (conservatrice), y présente les origines de la collection scientifique des Musées de la civilisation, alors que Monique Blouin (chargée de projet à la médiation éducative) aborde les raisons qui ont mené à la réalisation de cet atelier.

[…]

Par |9 mai 2014|Archives et collections, Médiation éducative et culturelle|Commentaires fermés sur La démonstration scientifique au Musée… façon 1890!

La donation Janine Carreau et Pierre Gauvreau

 

Grâce à sa peinture, à son rôle de précurseur à Radio-Canada et à Radio-Québec (aujourd’hui Télé-Québec), grâce à la portée de ses écrits (Le temps d’une paix, Cormoran, Le volcan tranquille), Pierre Gauvreau aura laissé une trace indélébile sur le Québec moderne.

Aujourd’hui, la donation Janine Carreau et Pierre Gauvreau est officiellement intégrée à la collection nationale conservée par le Musée. 104 oeuvres d’art contemporain et d’art populaire réalisées par Pierre Gauvreau et Janine Carreau, mais également par des amis du couple comme Marcel Barbeau, Jean-Paul Mousseau, Jean-Paul Riopelle, Raôul Duguay, Luc Guérard, Serge Lemoyne, Michel Pimparé, Roch Plante (Réjean Ducharme), Lise Nantel, Marie Décary, Edmond Chatigny, Albert Deroy, Marie-Anna Voisine et Bruno Champagne.

Cette donation est d’une grande importance, car elle embrasse toute la pensée artistique et par le fait même, la pensée sociale de Gauvreau. Elle est représentative de plusieurs époques charnières de la production de Gauvreau comme Nature morte de 1941, qui l‘a mené à rencontrer Paul-Émile Borduas; Air Raid dernière toile exécutée avant le hiatus 1963-1976, année où il reprend ses pinceaux et peint Stupéfait, je l’ai vu!

L’une des plus impressionnantes pièces offerte au Musée, tant par son format (244 cm X 344 cm) que par sa signification, est sans doute À titrer, faite au lendemain du référendum de 1980, à partir de morceaux de drapeaux du Québec ramassés dans les rues de Montréal.

À court terme, l’intégration de cette donation aux collections nationales se traduira par une mise en valeur de certaines pièces dans l’exposition permanente Le Temps des Québécois, qui présente déjà une toile de Gauvreau, […]

Une application mobile en LSQ pour visiter le Musée

Nous avons l’immense plaisir de lancer aujourd’hui l’application Parcours LSQ spécifiquement dédiée à nos visiteurs sourds qui communiquent avec la langue des signes québécoise (LSQ). On y retrouve une soixantaine de vidéos où une interprète signe en LSQ les expositions permanentes Le Temps des Québécois et Territoires.

 

[…]

Nouvelle application iPhone pour le Musée : MCQ!

Ça y est! La nouvelle application iPhone du Musée est dorénavant offerte sur l’App Store : MCQ!

[…]

Du nouveau sur le blogue du Musée!

 

Gamma man

Vous avez déploré notre silence depuis un certain temps?

C’est que nous vous préparions un déménagement et une nouvelle interface pour le blogue!

La peinture n’est pas tout à fait terminée et il nous reste quelques moulures à poser ici et là, mais le gros du travail est fait. Voici donc une version beta que nous aimerions peaufiner avec vos commentaires!

Veuillez donc prendre en note la nouvelle adresse du blogue et son nouveau fil RSS.

Par |12 mai 2011|Général, Numérique|1 Commentaires

ROME. De ses origines à la capitale d’Italie

Rome.jpg

 

 

Ce matin avait lieu le prélancement médiatique de l’exposition ROME. De ses origines à la capitale de l’Italie qui sera inaugurée le 11 mai prochain. Une exposition colossale dévoilant des objets d’exception!

 

 

Hélène Bernier, directrice des expositions et des affaires internationales, en conversation avec la déléguée du Québec à Rome, madame Amalia Daniela Renosto, et le commissaire de l'exposition, monsieur Giovanni Gentili.

 

Depuis toujours, Rome demeure une destination privilégiée des pèlerins, des amoureux de l’art, des historiens ou des simples touristes. Au fil des chefs d’œuvres présentés dans l’exposition et de l’installation multimédia La fontaine de Rome, vous serez invités à une réelle visite de Rome à différentes époques, et vous aurez l’occasion de découvrir l’héritage qu’elle nous a légué.

 

 

La louve du Capitole nourrissant Remus et Romulus. Musées Capitolins.

 

Mosaïques, fresques, bustes, bijoux, sculptures, tableaux et objets du quotidien témoigneront de l’incroyable histoire de Rome de l’Antiquité jusqu’à 1871, date à laquelle Rome devient capitale de l’Italie unifiée. Vous découvrirez près de 300 trésors romains provenant d’une trentaine d’institutions muséales de la Ville éternelle, dont les Musées du Capitole et les Musées du Vatican. Cette présentation de Rome sur une aussi vaste période est une première mondiale… et elle se déroulera en nos murs! Voyez le vidéo de présentation de l’exposition.

 

C’est d’ailleurs demain le 17 mars que l’Italie amorce les célébrations du 150e anniversaire […]

Par |16 mars 2011|Expositions|Commentaires fermés sur ROME. De ses origines à la capitale d’Italie

Veille de Relâche scolaire

Le hall du Musée a pris les couleurs de la Relâche. Des bannières jaunes éclatantes attirent l’œil, un clavier de piano annonce le thème de la musique. À moins de 24 h du début de la Relâche, l’équipe du Musée termine le montage des activités, les guides révisent leur scénario d’animation, les concepteurs procèdent aux derniers tests. Demain, place aux visiteurs! Au rendez-vous, plusieurs expériences vibrantes de créativité et d’innovation!

ENGINS PHONIQUES

Flutes

 

Au chapitre de l’inusité, ne manquez pas de faire un tour dans la salle 4B où sont installés des engins phoniques. Ces bidules fabriqués avec des matériaux recyclés, faits de mécanismes à actionner, font de la véritable musique. Étonnant! Voyez ici, en primeur, un de ces engins phoniques.

httpv://www.youtube.com/watch?v=sgSR1UEWmUs&feature=related


Ces petites machines ont été fabriquées spécialement pour la Relâche par l’équipe de Général Patente.

Bouillottes

 

INSTRUMENTARIUM

Dans une autre salle, une installation technologique étonnante permet de jouer une partition symphonique. C’est l’instrumentarium, un atelier conçu en collaboration avec Avatar, un centre d’artistes spécialisé dans la recherche, la création et la diffusion en art audio […]

Le Musée de la civilisation et la Journée mondiale sans Facebook

 

Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée mondiale sans Facebook, plusieurs internautes ont fait le choix de ne pas publier sur Facebook durant 24 heures pour protester contre certaines règles et conduites de la direction du site. D’autres s’accordent une retraite de quelques heures pour retrouver une quiétude loin de la frénésie des statuts. D’autres profitent simplement de l’occasion pour réfléchir au phénomène Facebook et à la place que les réseaux sociaux prennent aujourd’hui dans nos vies et dans notre culture.

 

 

C’est l’approche que nous avons privilégiée.

 

Il est indéniable que plusieurs règles et actions de Facebook soulèvent des interrogations, notamment la protection et l’archivage des données personnelles, ainsi que la diffusion de la vie privée publiée par les individus.

 

Plus spécifiquement, certains événements interpellent fortement le milieu muséal : Facebook a censuré certaines publications artistiques dans leurs propres pages. Par exemple, des photographies ont été retirées de la page Facebook de la New York Academy of Art (cet article sur leur blogue témoigne de la situation).

 

Sous la plume de Fabien Deglise, le journal Le Devoir rappelle les faits dans son édition du vendredi 25 février 2011 : On débranche et on réfléchit.

 

« Ce qui est bon pour les musées et les galeries d’art ne l’est pas forcément pour Facebook. La New York Academy of Art, une école d’art figuratif ouverte il y a 30 ans, vient d’en faire la découverte, à la dure, au début du mois, après avoir diffusé sur sa page des esquisses au crayon de l’artiste Steven Assael.

 

Les nus – puisque c’est de cela qu’il s’agit – étaient artistiques, mais certainement pas acceptables pour les administrateurs de ce réseau qui ont décidé de les retirer manu militari de la Toile, en plus d’interdire pendant une semaine à l’université d’ajouter de nouvelles illustrations sur sa page. Le règlement est formel : la nudité tout comme les photos faisant l’apologie de la violence, de la consommation de drogue ou qui attaquent des individus contreviennent aux conditions d’utilisation du service. »
[…]

Par |28 février 2011|Réseaux sociaux|1 Commentaires

Un nouvel amphithéâtre à Québec : luxe ou nécessité?

La prochaine Rencontre Participe Présent portera sur l’idée d’un nouvel amphithéâtre à Québec. Luxe ou nécessité?

Voilà un sujet qui anime les discussion!

Pour échanger sur la question, nous vous invitons lundi le 7 février à 19 h 30, au Musée (réservation requise) ou sur notre canal Ustream.

Les invités seront :

– Mario Bédard, président du groupe J’ai ma place;

– François Bourque, chroniqueur au quotidien Le Soleil;

– Sophie Galaise, directrice générale de l’Orchestre symphonique de Québec;

– Michel Hébert, journaliste au quotidien Le Journal de Québec.

Et dans le rôle de la citoyenne commentatrice, Renée Hudon, communicatrice.