Fertiliser nos terrains agricoles avec des excréments humains? Éclairer une ville avec les gaz issus de nos déjections? Oui, c’est possible! On produit annuellement sur le globe 350 millions de tonnes d’une matière inépuisable dont la valeur est largement sous-estimée.

Socialement, la merde est perçue comme un déchet. Cette conception est heureusement en train de changer. Stéphane Bellavance rencontre l’ingénieure et chercheure Céline Vaneeckhaute et découvre la biométhanisation, processus qui permet de valoriser les matières fécales afin de remettre l’énergie et les nutriments qu’elles contiennent dans le cycle de l’économie circulaire. Il discute aussi de la surprenante toilette sèche à compost avec l’entrepreneure Lucie Mainguy.

Il est grand temps d’arrêter de traiter notre merde comme de la merde!

D’autres vidéos pour provoquer la réflexion…

D’autres contenus pour provoquer le changement…

Suivez-nous sur Facebook et Instagram pour découvrir toujours plus de contenu en lien avec l’exposition Ô merde!

Ô merde! …et après?

Photo d'une série de toilettes présentées dans l'exposition Ô merde!

Vous avez visité l’exposition Ô Merde! la quantité d’enjeux sociaux et environnementaux que génèrent nos excréments vous a soufflé? C’est normal. Il y a beaucoup à apprendre sur cette matière organique universelle! Découvrez ici tout ce que vous pouvez faire pour provoquer le changement positivement et durablement.

Lire sur le blogue du Musée